Comment fonctionne le système de combustion d'un foyer à bois?

En évoquant un foyer à bois, beaucoup de gens pensent encore au foyer ouvert classique. Bien qu'un foyer ouvert classique semble convivial, il y a un certain nombre d'inconvénients à une telle configuration. Un foyer ouvert a un rendement de seulement 10 à 15%, pour un foyer fermé contemporain, c'est 70% et pour certains poêles c'est beaucoup plus encore. De plus, un foyer ouvert est considérablement moins sécurisé. Si vous voulez vous chauffer au bois de manière responsable et efficace, il est préférable d’opter pour un foyer ou poêle fermé. En effet, une température plus élevée est atteinte dans un foyer ou poêle fermé, et par conséquent la combustion est plus complète et efficace.

Une courte explication sur la combustion dans un foyer à bois ou poêle à bois

Pour la combustion, que ce soit du gaz ou du bois, l'oxygène est toujours nécessaire. Il existe une distinction entre les systèmes de combustion ouvertes et étanches. Dans le cas de systèmes de combustion ouverts, l'oxygène nécessaire provient de l'espace environnant. Avec les systèmes de combustion étanches, l'oxygène est acheminé de l'extérieur. Une porte dans un foyer ou un poêle à bois ne dit rien sur le système de combustion utilisé: dans le cas d'un poêle ou foyer fermé, il peut y avoir une combustion ouverte ou étanches.

Combustion ouverte au niveau d’un foyer à bois ou un poêle à bois

Dans la plupart des cas, il existe un système de combustion ouvert dans un foyer à bois ou un poêle à bois, même si le foyer ou le poêle est fermé par une porte. L'oxygène est en effet prélevé dans le séjour lui-même par le biais de grilles d'air. Une bonne ventilation est une condition importante pour se chauffer au bois avec un foyer ou poêle doté d’un système de combustion ouvert. En raison de l'apport d'air contenant de l'oxygène, la combustion peut avoir lieu et le tirage, l'évacuation de la fumée à travers la cheminée ou la buse, est également maintenu. Pour un foyer à bois ou poêle à bois, un système de combustion ouvert est la configuration la plus simple et la plus courante.

Combustion fermée au niveau d’un foyer à bois ou un poêle à bois

Néanmoins, il existe un certain nombre de situations dans lesquelles un système de combustion ouvert pour un foyer à bois ou poêle à bois n'est pas souhaitable ou possible. Avec l'utilisation fréquente d'une hotte dans la même pièce, d'un système de ventilation mécanique ou d'une installation de récupération de la chaleur, une combustion ouverte est compliquée et même dangereuse. Lorsque toutes les fenêtres et les portes sont fermées, une sous-pression peut se produire à cause de ces installations. Cette dépression interrompt l'arrivée d'oxygène au foyer ou au poêle. Par conséquent, vous courez le risque que la fumée ne revienne dans le séjour. Évidemment, cela peut être réglé de manière provisoire en ouvrant une fenêtre, mais ainsi vous chauffez plus que nécessaire. En outre, cela perturbe le climat intérieur bien équilibré dans une maison peu énergivore. Dans ces cas, il est donc préférable d'équiper le poêle à bois d'un système de combustion étanche. Ceci se fait en créant une arrivée d’air externe vers le poêle, ce qu’on appelle un raccordement à l’air extérieur (EA).

Appareils étanches: spécialement pour les maisons très peu énergivores

Une maison passive est entre autres dotée d'une isolation thermique optimale et d'une bonne densité de vide, ce qui permet une utilisation optimale de la chaleur disponible. Dans ce type de maison, un appareil soi-disant étanche est un choix approprié. Ces appareils conviennent à un système de combustion fermé, dans lequel l'air requis est prélevé de l'extérieur.

La connexion à un système de combustion fermé impose des exigences supplémentaires au niveau de l’évacuation et de l'alimentation. Demandez des informations à un revendeur reconnu quant aux possibilités dans votre situation spécifique.

Cacher la barre d'outils
Comparer